Poétique du dysfonctionnement

Foulquier

Type de document
Livre
Langue
français
Auteur
Foulquier
Résumé / Abstract
$a A travers la Poétique du dysfonctionnement, je souhaite établir un parallèle entre la création de mode et la maladie d Alzheimer. Mais ce n'est pas dans l'optique de parler de cette maladie qui supprime le passé, les souvenirs et la mémoire des gens. Je veux l'aborder de manière métaphorique et parler d'un état poétique du temps distordu. Cette maladie est un moyen de voir comment une personne peut entretenir un rapport au temps différent du nôtre. Elle devient un fil conducteur grâce auquel je vais pouvoir observer, à travers un basculement de point de vue, comment les notions de temps, de passé, de présent, de souvenir et de mémoire peuvent être perçues et vécues d une autre manière. Comment la matière temps, dans la création, peut être appréhendée autrement. A travers l'observation d une personne touchée par Alzheimer, j'ai décomposé la maladie en trois stades et à partir de ces stades, j'ai tiré des fils rouges pour établir ce parallèle. Au premier stade, le malade ne retient plus le présent mais se souvient bien de son passé. Il s'y accroche alors comme étant la dernière mémoire qui lui reste. Dans un premier temps, je m'intéresse donc à la fascination pour le passé, à la façon dont on le conserve et à la manière dont on le fait exister dans la création contemporaine. Ensuite la maladie évolue, on bascule dans un deuxième stade dans lequel le malade oublie le sens premier des choses et leur en attribue un nouveau. On n est plus dans la citation mais dans l'interprétation du passé. Durant ce même stade je parlerai aussi du cerveau qui "bugue". Il se dérègle, les souvenirs du passé, les lieux et le temps se mélangent dans le présent pour créer une nouvelle réalité. Au dernier stade, il ne reste au malade que le geste mécanique comme mémoire visible. Dans la création, le geste seul, déconnecté de la conscience, ne peut rien construire. J essaierai donc de voir comment trouver un équilibre entre la conscience, l'oubli et le geste. En dernier lieu, en m appuyant sur les observations que j aurais pu faire au fil des différents stades, je laisserai la maladie de côté, pour comprendre pourquoi dans la création il est nécessaire d oublier partiellement et de décanter le passé pour l'assimiler et ainsi imaginer de nouveaux souvenirs. L'enjeu de mon mémoire est de comprendre comment dans la création on peut se servir du passé de manière juste, sans tomber dans l'historicisme littéral ou anecdotique. Mais aussi, d'essayer d'entrevoir des possibilités pour éviter de produire une esthétique passéiste ou trop futuriste détachée d'un vestiaire qui se doit, pour être en cohérence avec un porteur contemporain, d'être rattaché au présent. Pour ne pas utiliser le passé sous forme de citation, mais d une manière plus pertinente en le considérant comme le miroir potentiel de notre époque, à travers l'odeur et les fantômes d'une période révolue. Mon mémoire met donc en oeuvre une réflexion autour de la matière temps , il s agit d'une recherche pour trouver une manière pertinente pour manipuler cette matière lorsque je fais du vêtement
Editeur
[éditeur inconnu]

puce  Accés à la notice sur le site Ensad

  Liste complète des notices publiques Ensad