Ecriture et oralité

Laurin

Type de document
Livre
Langue
français
Auteur
Laurin
Résumé / Abstract
$a A la fin du XIXe siècle le théâtre est considéré comme un genre littéraire. Par ailleurs des changements majeurs entraînent plusieurs crises en chaîne. Tout d abord la mort de Dieu plonge l homme dans un espace sans valeurs et sans hiérarchie, l homme se referme sur lui même et se détourne des valeurs de partage, d échange et d interrelations caractéristiques de la Renaissance. Tout cela mène à une crise du langage, les artistes du début du XXe siècle attaquent la langue dans sa structure. Ils cassent la structure de la ligne sur la page et de la phrase, voire du mots et jouent avec des sons, des onomatopées, des glossolalies entre symbole et chant. Nous allons voir comment le théâtre, qui est l art même d un texte de l oralité se détache de la littérature pour devenir un art physique de la scène et en quoi cette évolution se répercute sur la nature du texte théâtral. Ce texte se fragmente en citations hétérogènes et en texte-matériau et créations collectives où l oralité prime sur l écriture. L écriture subsiste en tant que transcription de la création orale.
Editeur
[éditeur inconnu]

puce  Accés à la notice sur le site Ensad

  Liste complète des notices publiques Ensad