dédoublement par contact

Sarrus

Type de document
Livre
Langue
français
Auteur
Sarrus
Résumé / Abstract
$a Dans l'histoire de l'art, les systèmes de représentations ont subi plusieurs ruptures. La mimésis a fait place à la présentation directe du réel qui apparaît comme une actualisation continue, un principe de devenir. La mimésis a montré les limites et les infidélités de la représentation métaphorique entre le reflet et l'objet, donnant à la représentation l'opportunité de s'affranchir des rapports référentiels et d'engendrer sa propre histoire. La perception se fonde alors sur l'interaction et non plus sur la contemplation. Le regard doit se déplacer et manifester une prise de recul, la distinction est nécessaire. Entre choc des temporalités et des individualités, les niveaux s'interpénètrent. Le dédoublement est un principe actif dans l'art. Il est un mode de conscience, un regard qui se situe dans l'entre-deux, entre le réel et les choses. Le dédoublement se fait par contact, matériel, tactile, immatériel ou relationnel. Il est assimilé au monde, confronté sans cesse à la différence. Il est cet espace transitoire, ce mouvement entre les contraires et les potentialités, et permet de dessiner la forme générale du monde dans l'art. Ce mémoire tentera de définir les modalités et interactions de la notion de dédoublement dans le champ de l'art.

puce  Accés à la notice sur le site Ensad

  Liste complète des notices publiques Ensad