chambre double

Spiers

Type de document
Livre
Langue
français
Auteur
Spiers
Résumé / Abstract
$a La chambre tourne sur elle-même, fonctionne avec ses propres lois qui parfois se renversent pour devenir l’inverse de ce qu’elles étaient censées être. Elle décuple les manifestations imaginaires, tout y est possible. Nous y projetons nos émotions, nos frustrations, nos fantasmes, notre histoire, ses murs gardent la trace de nos souvenirs, en véritable sanctuaire notre chambre est le musée de nos horreurs et de nos joies. Dans notre tanière nous nous confinons, nous y révélons nos aspirations secrètes, en véritable extension psychique la pièce recueille et donne un toit à l’introspection. Nos réflexions y sont libérées, dans le silence et la solitude nous pouvons y exprimer la part la plus gardée de nous même. C’est ce qui en fait le plus primitif des ateliers de créations artistiques et littéraires. Dans ce mémoire, je vais tenter de retracer une évolution à la fois historique et mythologique de la chambre. L’altérité entre les hommes et les femmes dans leur histoire d’habiter m’a semblé essentielle pour mener à bien ce développement. Il me paraissait insuffisant de ne faire qu’évoquer le lien singulier qui unit pour le meilleur et pour le pire les femmes (notamment celles du XIXème siècle) à leur maison et tout particulièrement à leur chambre.

puce  Accés à la notice sur le site Ensad

  Liste complète des notices publiques Ensad