Photographie et réalité

Matray

Type de document
Livre
Langue
Français
Auteur
Matray
Résumé / Abstract
$a En 1886, Les expériences d’Étienne Jules-Marey permettent le développement d’un nouvel outil : la chronophotographie. Cette technique consiste à réunir sur une même plaque, une suite de clichés, à intervalles très courts et réguliers. Marey remet donc en question la perception et la représentation d’un mouvement. Se détache-t-il d’une réalité ? Non, il l’accentue, mais à un point qui est normalement invisible pour un homme. Ainsi, sans le vouloir, Marey, par la notion de décomposition du mouvement, appelle la notion de composition de l’image. Ouvrant la voie à d’autres artistes qui contribueront à sortir la photographie de son simple aspect de témoignage pour réaliser des images autonomes. Que ce soit par une utilisation différente des outils photographiques, par l’inspiration des pratiques d’autres arts, ou par la mise en place d’un principe de création préalable à la prise de vue.

puce  Accés à la notice sur le site Ensad

  Liste complète des notices publiques Ensad