communauté filmée

Troulard

Type de document
Livre
Langue
Français
Auteur
Troulard
Résumé / Abstract
$a "Communauté", notion vague et nostalgique qui paraît ne plus faire sens dans un monde libéral et sans frontières, où au travers des médias et de la télévision l’Autre est de plus en plus réduit au Même. Toute sa vie durant, la culture, le lieu de naissance, les choix d'un individu le feront appartenir à plusieurs communautés. L'identité d'un individu doit-elle se fondre en la communauté à laquelle il appartient? Le cinéma découpe et assemble ce qui est séparé grâce au montage afin de créer du sens. Le parallèle peut se faire avec une communauté d'individus. Mais comment un cinéaste se réclamant du “réel” peut-il donner à voir une communauté à laquelle il appartient, ou qui au contraire lui est parfaitement étrangère? Il y a t-il une éthique à respecter lorsque l'on filme un groupe d'individus, ou le cinéaste est-il parfaitement libre? Ce travail tente d'y répondre à travers l'analyse de deux films que tout semble opposer: San Clemente de Raymond Depardon et Amsterdam Global Village de Johan Van der Keuken.

puce  Accés à la notice sur le site Ensad

  Liste complète des notices publiques Ensad