Twin Peaks

Authouart

Type de document
Livre
Langue
Français
Auteur
Authouart
Résumé / Abstract
$a David Lynch dit faire des films « pour créer un monde et l’ expérimenter ». Avec son feuilleton Twin Peaks, (1990) Lynch transgresse les frontières de l’opposition entre le réel et le fantastique. En brisant les chaînes de la logique, en dissimulant certains maillons de cette chaîne et inversement en exagérant d’autres maillons Lynch dévoile, sans trucages ni effets spéciaux, la présence d’un univers parallèle, occulte et surnaturel sans jamais avoir besoin de le montrer. Les premières images du feuilleton sont révélatrices de l’alternance continuelle entre une réalité et son reflet inversé. Tout commence par un visage dans un miroir: rien n’est vrai, tout est image, nous entrons dans un monde d’apparences, peuplé de copies infidèles aux véritables réalités. Lynch instille le doute dans une réalité des plus triviales et jette un trouble dans le double. « Le mélange de vrai et de faux est énormément plus toxique que le faux pur. » Paul Valéry.

puce  Accés à la notice sur le site Ensad

  Liste complète des notices publiques Ensad