ambitieux géographiques

Pithon

Type de document
Livre
Langue
Français
Auteur
Pithon
Résumé / Abstract
$a De l'ambition de vouloir expliquer à mes proches ce que nous bricolions pendant nos heures passées à l'École nationale supérieure des Arts Décoratifs est née l'envie de bavarder sur cette nébuleuse discipline du graphisme au travers d'une image. Puisque l'image est notre dada, puisque son potentiel imaginaire est capable de renverser les conventions et de bousculer les préjugés pour laisser enfin place à l'éclat, je décidai d'aller chercher non pas l'image juste mais juste une image. Comment le graphisme et le design en général pouvaient entretenir un rapport singulier et sensuel avec les lieux ? Comment ces métiers se risquaient dans l'activisme et les situations, dans les gestes et les paroles, à devenir une pratique de terrain ? Certes, le paysagiste, l'architecte ou le scénographe n'ont de cesse d'aller et de venir sur ces espaces de création, mais le graphiste lui, semblerait greffé au bureau et à l'ordinateur. Le nomadisme m'est apparu comme une réponse possible pour entamer une ballade dans ce paysage atypique et chercher les mots, les figures et les sentiers appropriés pour faire surgir une culture. Cette culture pourrait alors définir un idéal personnel, une utopie du moment, sans les illères mais avec les chaussures de marche. Elle manifesterait l'ambition estudiantine de bâtir le terrain de jeu en devenir et servirait j'espère de socle assez stable pour scruter d'en haut le design non plus comme une forme figée dans l'objectivité mais peut-être comme un paysage où des arpenteurs /  créateurs tracent aussi des sillons dans la terre battue pour dessiner bien sûre, mais aussi pour y ramasser les graines vertueuses des projets à partager. Être prêt à être au plus près. Le designer qui marche sur le bitume ou la boue a peut-être un jour déplacé ses outils pour être encore plus près du projet, mettant son corps en mouvement et sa pensée en ébullition il est parti rencontrer ceux avec qui il allait partager les moments d'imagination. Puisant parfois chez l'archéologue ou le viticulteur, chez le géomètre ou le botaniste, le designer glane dans les lieux les racines de ses desseins et entretient avec elles une relation particulière. Il faut les nourrir, les entrete-nir, les tailler dans la masse et les traduire. Germes culturelles, graines politiques et terreau ardent, les paysages n'ont pas fini de l'éblouir, plein les yeux et plein les jambes dit-il. Designer sur le motif pour les uns, nomade pour les autres, trouver dans chaque milieu le coup de force adapté.

puce  Accés à la notice sur le site Ensad

  Liste complète des notices publiques Ensad