enfant qui meurt

Type de document
Livre
Langue
Français
Auteur
Résumé / Abstract
$a Des Grecs aux Romains, de Shakespeare à Racine, la mort d'un enfant renvoie à des comportements mythiques ou à des stratégies politiques. On retrouve ce thème au XIXe siècle chez Ibsen ou Tchekhov, symbolisant la crainte de l'avenir et une impossibilité de régénération. A la fin du XXe siècle, c'est la mère elle-même qui tue. Thème traité à travers le théâtre, le cinéma et les arts plastiques.
Editeur
L'Entretemps éditions

puce  Accés à la notice sur le site Ensad

  Liste complète des notices publiques Ensad